Padeyes textiles à coller : Ino-Rope lance sa gamme !

 

Créateur de produits et de solutions à partir de fibres textiles hightech, Ino-Rope a présenté sa nouvelle gamme de padeyes à coller au salon du METS, qui s’est tenu à Amsterdam du 19 au 21 novembre 2019. Dix produits, légers, résistants et fiables à monter rapidement et simplement partout sur votre bateau !

 

Padeyes textiles à coller : une gamme complète de dix produits

 

Ino-Rope étant coiffé d’un beau « i », mettons tout de suite le point dessus : Ino-Rope n’a pas inventé le padeye textile (ou pontet  textile dans la langue de Molière), une solution alliant composite et textile (une boucle noyée dans un monolithique) pour créer un point d’accroche. Solution développée pour la course au large il y a une vingtaine d’années et largement diffusée aujourd’hui, Ino-Rope s’appuie sur son expertise et son savoir-faire pour revisiter le concept et proposer sa propre gamme de padeyes à coller, complète et cohérente :
– padeyes à boucle textile ou à filetage intégré (mâle ou femelle).
– padeyes en carbone ou en fibre de verre (pour les jauges excluant le carbone).
– padeyes ronds (travail à l’arrachement) ou triangulaires (travail au cisaillement).

 

Ino-Padeye Delta : l’innovation au service de vos performances

 

Au sein de cette gamme complète et cohérente, arrêtons-nous un instant sur le modèle Ino-Padeye Delta. Solution innovante, ce padeye textile triangulaire répond à la demande des chantiers navals à la recherche d’un produit permettant de suspendre différents éléments dans leurs bateaux. Créateur de solutions textiles, Ino-Rope a mis au point une platine en forme de triangle conçue pour résister au cisaillement, quand l’axe de la charge est parallèle ou presque au collage. Cette technologie innovante
est plus performante que les padeyes à platine ronde classiques, efficaces à l’arrachement (travail perpendiculaire au collage) mais pas au cisaillement. L’Ino-Padeye Delta, disponible en fibre de verre ou en carbone, est particulièrement adapté à la fixation de  bannettes et de toiles de matossage, de poches et bailles à bouts, de renvois de manoeuvres légères sur le pont, etc.

 

Ino-Padeye : un produit léger, résistant, simple et fiable

 

Testées dans les pires conditions, les Ino-Padeyes sont garantis pour un éventail de charges de rupture allant de 150 à 300 kg, avec un collage au Sikaflex 292i. Ils sont donc parfaitement adaptés à des applications de faibles à moyennes charges, sur ou sous le pont : amarrage des toiles à matosser/des batteries/du radeau de survie/des bailles à bouts, fixation du tableau électrique (Ino-Padeye à filetage), accroche d’accastillage avec reprise d’effort à la main et de manière générale en remplacement de tous les petits
pontets classiques en inox.

Les Ino-Padeyes permettent d’allier légèreté (pas d’élément métallique), résistance (charges garanties) et simplicité, l’installation ne nécessitant aucun renfort ou perçage. Grâce à la mise au point d’un process de fabrication contrôlé, Ino-Rope garantit fiabilité et volume de production, avec à la clé un produit fabriqué en France de qualité et accessible. Ino-Rope a en effet fait le choix d’une boucle textile en polyester/Dyneema® (largement suffisante pour des charges de 150 à 300 kg), développée en partenariat avec la corderie Lancelin.

Des padeyes fortes charges et customs à venir

 

Après le lancement au METS de sa nouvelle gamme de padeyes textiles à coller, Ino-Rope prévoit d’ores et déjà le développement de padeyes traversants adaptés à de plus fortes charges ainsi que la conception de modèles customs à destination des chantiers.