Le banc de traction est dans la place chez Ino-Rope !

Toute l’équipe Ino-Rope est très fière de vous annoncer l’arrivée de son banc de traction ! Depuis le début du printemps, le petit grand nouveau s’est fait une place de choix au cœur de notre atelier : avec ses 27 mètres de long, ses 3.5T d’acier et ses vérins hydrauliques supportant jusqu’à 20T, il faut dire qu’il en impose ! Zoom sur la genèse du projet et ses fonctionnalités.

Jusqu’à 20T de rupture pour 20 mètres de câble ou cordage et 10T sur 27m !

Qui dit matelotage, fibres textiles modernes et/et innovations dit forcement tests ! Tests de rupture, cycles de fatigue… La résistance est de mise chez Ino-Rope, ainsi tous nos produits sont mis à rude épreuve afin de certifier leur charge de travail. « Jusqu’à présent nos produits étaient testés chez divers partenaires disposant de la technologie adéquate » nous explique Jérôme, chef de projet chez Ino-Rope pour la création du banc. Bien que tout à fait fiables, il était parfois contraignant de réaliser ces tests en dehors de nos locaux pour des raisons logistiques et financières. « Nous gardons néanmoins cette option pour des tests demandant plus de 20T de charge de rupture ». Avec l’augmentation de notre activité et la fréquence croissante de nos tests, cette installation était devenue incontournable.

« Notre banc supporte une charge de rupture maximale de 20T pour des cordages de 20 mètres », nous indique-t-il, ce qui est largement suffisant pour tester l’ensemble de nos futurs produits.

De plus il n’existe que peu de bancs de test sur le marché disposants à la fois d’une longueur et d’une course adaptées aux textiles modernes. Encore moins lorsqu’il s’agit de tester nos produits à la fatigue où il est parfois nécessaire de planifier plusieurs centaines ou milliers de cycles.
Utiliser de nouvelles fibres et de nouvelles technologies textiles implique forcement de nouveaux outils de test. C’est pourquoi nous avons conçu et construit en interne ce mouton à cinq pattes, qui sera très bientôt équipé d’une batterie de capteurs et asservi informatiquement afin pouvoir programmer des cycles de tests, montées en charge progressives ou par paliers, etc.

Le banc nous permet désormais de réaliser autant de tests qu’on le souhaite et de travailler plus aisément sur nos futures innovations.

 Un outil primordial pour le pôle production

Parmi nos secrets de matelotage, le pré-étirage de nos câbles textiles et poulies est une manipulation indispensable afin d’augmenter la résistance de nos produits, leur stabilité à la charge et leur précision dimensionnelle. Auparavant limités à 3T, le banc de traction permettra désormais à nos mateloteurs de préétirer leurs réalisations jusqu’à 20T.

Version 2.0 : remise de certificats de rupture et évolution du banc de traction

Nous sommes actuellement en cours de certifications (norme CE, étalonnage…) afin de pouvoir proposer l’utilisation de notre banc à des tierces entreprises souhaitant tester la résistance de leurs produits. Ainsi nous serons d’ici la fin de l’année en mesure de leur délivrer des certificats de tests. Nous prévoyons également de fiabiliser encore plus nos résultats en installant un système de capteurs qui permettra de mesurer très précisément l’allongement des cordages. Affaire à suivre donc !